Saint Cyr Accueil Loisirs

La Juive de Pamiers

Retour

Numéro : 436

Auteur : GROPIERRE Louis & QUERCY Alain

Genre : Roman

Année de publication originale : 1995

Commentaire sur le livre

En 1306, Philippe le Bel ordonne la conversion ou l'expulsion des Juifs du royaume de France. Commence alors pour Abigaïl Barruch, jeune et belle médecin juive de Pamiers — évêché du comté de Foix, dans le collimateur du roi et de l'Inquisition — une longue errance, rythmée par les passions qu'elle inspire, celle de Ruffin l'orpailleur, celle du Teutonique Uri von Halwill, le juge et gardien des Juifs, celle de Marc, le Commandeur du Temple, tous fascinés par sa beauté et son intelligence, et aussi par sa judaïcité, qui les attire et les repousse à la fois. Après s'être convertie, aussi bien pour survivre que pour sauver son mari, prestigieux médecin et chef de la communauté juive de Pamiers, qui préfère la mort plutôt que de voir sa femme se renier et se donner au Teutonique, Abigaïl échappe à celui-ci, abjure sa conversion, perd sa fille Myriam dans un torrent, et disparaît. Quelques années plus tard, dans les contreforts des Pyrénées ariégeoises, une conjonction d'intérêts commerciaux et ecclésiastiques fabrique la légende d'Abigaïl la Catholique, dont les reliques guérissent les muets. La canonisation est en marche... Vingt ans après sa naissance, Myriam apprend qu'elle est la fille d'Abigaïl. Dans l'espoir fou de retrouver sa mère vivante, elle se lance sur ses traces. C'est une quête jalonnée d'aventures qui nous conduit de Saragosse à Tolède, de Grenade la musulmane à Séville la catholique, là où Myriam retrouve sa mère soignant les lépreux dans un îlot du delta du Guadalquivir. Abigaïl, apprenant qu'on la croit morte et qu'on veut la canoniser, entreprend de gagner Avignon où siège le pape Jean XXII, afin de dénoncer l'imposture, malgré tous les dangers d'une démarche qui contrarie beaucoup d'intérêts et risque de provoquer le scandale... La succession de rebondissements qui escorte la vie mouvementée de ces deux Juives, dont le sillage est chargé d'amour et de violence, un contexte historique du plus haut intérêt — le XIVe siècle et les relations entre les chrétiens, les juifs et les musulmans — font de La Juive de Pamiers un captivant et instructif roman d'aventures.