Saint Cyr Accueil Loisirs

Heureux comme Dieu en France

Retour

Numéro : 55

Auteur : DUGAIN Marc

Genre : Roman

Année de publication originale : 2002

Commentaire sur le livre

Décrété mort par son père, la veille de ses vingt ans. Mort pour la cause, la bonne, mort pour la France. Voilà un drôle d'anniversaire, en cette année 1940. Élevé dans une modeste famille de la banlieue parisienne, au bord de l'hippodrome de Champigny et dans les murs d'une maison en meulière, entre une mère employée aux chemins de fer et un père communiste, représentant en vins, le narrateur est rapidement plongé dans les travers de la Seconde Guerre mondiale, expédié dans la Résistance par son père qui le fait d'abord passer pour la victime d'une méningite fulgurante pour mieux le faire disparaître. L'apprentissage s'accomplit à coups de petits braquages qui doivent financer les réseaux "clandestins", avant de basculer dans le meurtre, de sang-froid, les interventions décisives. De quoi entrer dans la cour des grands, des adultes. De quoi en revenir aussi. Itinéraire d'un homme, vrai ou faux héros (peu importe), "Heureux comme en Dieu en France" décline un certain pessimisme, celui nourri par une guerre, par le sale boulot pour précisément en sortir. De l'Occupation aux années 60, ce ne sont pas les salauds qui manquent croisant la route de ce jeune personnage, ni l'injustice, ni les figures illuminant de leur droiture une existence d'emblée marquée par la déception des hommes. "Le monde ne va jamais. La plupart du temps il fait semblant. Et tout le monde s'en accommode." Déjà remarqué pour La Chambre des officiers, Marc Dugain en "remet" une couche sur "l'universelle vacherie", d'une guerre à l'autre, de 1914 à 1939. Avec la même humilité, simplement, les mêmes tristes horreurs, les mêmes visages d'ange aussi, qui réconcilient avec la vie.